Les noll ont deux ailes

De Irvine à San Diego en passant par l’île de Coronado

Pour démarrer les vacances, nous nous offrons un petit restau au Spectrum Center d’Irvine. Belle ambiance.

Quand nous partons d’Irvine en direction de San Diego le lendemain matin, nous décidons de prendre notre temps en prenant la coast highway et profiter de la vue sur les belles plages.

Ainsi, nous pouvons admirer les jolies villa qui longent la cote. Sur le côté gauche, elles sont en hauteur pour avoir la vue sur la mer aussi.

On s’arrête en route sur une plage avec une belle jetée qui s’élance au-dessus de la mer. Les pélicans et les aigrettes nous volent au-dessus de la tête.

et se posent tout près de nous comme pour poser pour une photo.

Il y a même des dauphins qui jouent dans les vagues à quelques brasses des surfeurs.

On ne trouve pas l’entrée de Torrey Pines State Reserve, et on arrive directement à la Jolla que tout le monde conseille avant San Diego. On cherche mais on ne trouve pas le parc de la Jolla Shores. On se réoriente alors en direction de la Jolla Cove.

Nous faisons notre premier arrêt à l’entrée d’un petit parc. Attention, ça glisse! On s’approche de la falaise pour apercevoir les centaines d’éléphant de mer qui soi-disant font un vacarme infernal. Voyons voir… Il y a UNE seul et unique otarie! MDR!

Mais par contre, il y a toute une colonie de pélicans, de cormorans et d’aigrettes nichés sur une falaise.

On poursuit la route, pour rejoindre la plage des enfants ou là nous découvrons beaucoup plus d’éléphants de mer, phoques, otaries appelez les comme vous voulez. On a pitié pour ce pauvre petit qui tente en vain de monter sur le rocher pour rejoindre les autres aux grès des vagues. Et quand enfin une vague le hisse au sommet la suivante le fait retomber de l’autre côté. Tous ces efforts anéantis. Trop injuste la vie d’un bébé phoque! (Voir la vidéo ci-dessous)

La Jolla, c’est une belle petite ville de bord de mer.

Nous avons vu des kayak explorer la crique. Vous pouvez en faire de même.

Ie temps est venu pour nous de trouver notre hôtel, le Baymont à San Diego. Simple, pas cher et efficace.

Pour rester sur le thème de la mer et surtout parce que nous sommes impatients de nous baigner, nous rejoignons l’Ile de Coronado par le gigantesque et célèbre pont bleu.

Nous voici dans le cadre du fameux film ‘Certains l’aiment chaud’ de Marylin Monroe.

L’eau n’est pas chaude, mais c’est quand même extra de se baigner fin Octobre…et de profiter d’un si beau coucher de soleil.

Il y a des douches pratiques pour se rincer avant de rejoindre ce magnifique restaurant.

Nous mangeons au bar pour ne pas attendre 45 minutes de succulents plats de poisson en regardant avec le barman un match de baseball!

Vraiment belle cette première journée.

En image:

 

 

One thought on “De Irvine à San Diego en passant par l’île de Coronado

  1. Pingback: San Diego – Le bilan – Les noll ont deux ailes

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *