Les noll ont deux ailes

Du visa de travail à la citoyenneté

Du visa de travail à la citoyenneté – huit années pour un beau projet

img_20151124_155229

Si vous souhaitez travailler au Québec, plusieurs solutions sont possibles.

La première, celle qui s’est offerte à nous:

  • Postuler au sein d’une entreprise sur un poste au Québec et pour lequel l’employeur s’occupe du visa de travail

C’est la solution la plus simple, car vous ne vous occupez de rien … tout du moins du point de vue du visa. Il y a quand même tout le reste à gérer (déménagement, vente/mise en location maison de départ, vente voitures, et j’en passe).

Les informations pour la société qui embauche sont disponibles au chapitre Embaucher un travailleur étranger sur le site du gouvernement.

Par contre, sachez que si vous perdez votre emploi, vous devrez rentrer au pays.

Il faut savoir aussi que le visa de travail a toujours une validité d’une durée limitée, un ou deux ans maximum. Il doit donc être renouvelé en fonction. Vous aurez le droit de proroger votre permis de travail pendant une période totale n’excédant pas quatre ans de travail au Canada.

img_20151124_155253Nous avons donc dû au bout de quatre ans, opter pour la deuxième solution.

  • Faire une demande de résidence permanente
  • Et obtenir au préalable le Certificat de sélection du Québec délivré par le gouvernement du Québec

Vous pouvez obtenir les formulaires et guide de demande ici

Vous pouvez directement opter pour cette solution sans passer par le visa de travail. Vous devrez donc faire votre demande de résidence permanente à distance.

Ne faites pas comme nous, quand vous décidez de vous lancer dans la démarche, faites en sorte de constituer le dossier le plus rapidement. Car sinon, les formulaires et/ou les règles auront le temps de changer et vous devrez tout recommencer. Grrr!

Un autre conseil: Vous allez devoir réunir une quantité incroyable d’information que vous devrez sortir de différents dossiers de classement. Avant de remettre les documents à leur place initiale, gardez une copie du dossier complet jusqu’au jour où vous aurez votre passeport Canadien en main. Même quand nous pensions avoir terminé de fournir les éléments requis, on nous les redemandait, lors des interviews, des examens, etc, etc.

De plus, vous devrez justifier de deux éléments:

  1. d’une présence effective au Canada d’au moins 1460 jours au cours des six ans qui ont précédé la date de sa demande
  2. d’une présence effective au Canada d’au moins 183 jours par année civile au cours de quatre des années complètement ou partiellement comprises dans les six ans qui ont précédé la date de sa demande

En réalité ces règles ont changé juste après le dépôt de notre demande. Pour une fois, nous avons eu de la chance. A quelques jours près, nous aurions dû attendre deux ans de plus.

Il est donc nécessaire d’ enregistrer au fur et a mesure les jours passés a l’extérieur du Canada que ce soit pour raisons personnelles ou professionnelles. Ca demande de la rigueur. Sachez que le gouvernement dispose de vos dates de sorties des douanes et que vous devrez vous justifier si les dates annoncées ne concordent pas.

Comme il est facile de faire des erreurs en faisant les calculs de présences effectives manuellement, nous vous conseillons de suivre les indications et d’utiliser la calculette disponibles en ligne ici.

Vous pouvez vous arrêter à la résidence permanente pour travailler au Québec. Par contre, ne quittez pas le Québec plus de 6 mois, car sinon vous devrez recommencer toute la démarche pour pouvoir revenir.

Pour pouvoir quitter le Québec plus de 6 mois et y revenir sans démarche administrative, il est nécessaire d’être citoyen Canadien. Ce qui donne droit également au droit de vote. Mais plus que tout, permet de se sentir citoyen à part entière du pays dans lequel vous choisissez de vivre.

Cette 3eme démarche est presque plus simple que la 2eme car beaucoup d’éléments sont identiques. Toutes les étapes à suivre ici

Cette ultime étape se conclue par deux évènements mémorables.

  1. L’examen qui testera votre connaissance de l’histoire, des valeurs, des institutions et des symboles du Canada.img_20151124_155216
  2. La cérémonie de citoyenneté canadienne pendant laquelle vous devrez réciter le serment de citoyenneté

 

20160627_141014

 

20160627_144536Globalement, toutes ces démarches nous auront couté environ 5 000$ pour quatre personnes incluant   :

  • Les frais de dépôt de dossier
  • Les frais médicaux
  • Les timbres
  • Les photos d’identité
  • Les passeports

Vous pourrez trouver les couts en vigueur sur le site du gouvernement.

Nous vous souhaitons bonne chance dans vos démarches.

img_20151124_155244

 

 

2 thoughts on “Du visa de travail à la citoyenneté

    1. lesnollontdeuxailes Post author

      Merci Stéphanie
      A bientôt pour se refaire ensemble quelques souvenirs dans ce beau pays que comme nous tu aimes beaucoup…

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *