Les noll ont deux ailes

Greg le photographe sous les ailes des Noll

Aujourd’hui, sous les ailes des Noll, nous accueillons Greg, un photographe génial. Admirez comme ses photos sont magnifiques sur son site ici

Nous avons fait connaissance de Greg, dans les Maritimes, sur l’ile du Prince Edouard. Il a repéré notre sac Auchan typiquement français. Il nous avait fait visiter son van équipé, Dodge Grand Caravan, avec laquelle il a traversé le Canada d’Est en Ouest. Son récit sur son deuxième blog iciPuis s’en était allé faire des photos de coucher de soleil sur la plage… nous aussi: Depuis, nous étions resté connectés.

Aussi quand Greg, de passage à Montréal, nous a proposé de se revoir avant son retour en France, on a tout de suite dit oui, passes à la maison.

C’est avec grand plaisir qu’autour d’un verre de Malibu, on écoute avec admiration Greg nous raconter son histoire pas banale. Natif de Nantes, commercial de formation, ça faisait 10 ans que Greg rêvait de venir au Canada. Avec un collègue partis en 2009 et une tante vivant à Vancouver, l’idée grandissait, grandissait. Jusqu’à ce que la maladie rentre dans le décor. C’est après 13 opérations et un an de lutte acharnée, l’empêchant de se réaliser dans son métier, que Greg décide de prendre un nouveau virage dans sa vie. Défiant ses médecins, il obtient un congé sabbatique,  et s’envole enfin pour Montréal en 2014.

Pendant ce premier épisode québécois, comme à son habitude, Greg rencontre, partage et découvre en discutant avec d’autres voyageurs que son visa lui permet de rester 6 mois et non 3 comme prévus initialement. Il fait alors la rencontre d’Ariane, qui lui propose un poste de garçon au pair de janvier à mai 2015.

Il obtient quelques congés pour visiter les alentours, Québec ville, les Laurentides, le lac Saint-Jean a -45, et surtout réalise un roadtrip de 5 jours autour de la Gaspésie. La passion est née.

C’est à Saint-Colomban, juste derrière chez nous, qu’il achète son VR.  Saint-Colomban, c’est aussi la ville près de Nantes ou habite ses amis. Était-ce une coïncidence et un signe du destin? Il rencontre ensuite Alexis et un couple de français Norman et Aude. Et voilà la joyeuse troupe embarquée sur la route, Montréal, New-York, Washington, La Floride, La nouvelle Orléans, … Ou comment savoir défier les galères mécaniques, entre crevaisons multiples, panne d’essence, alternateur cassé, freins défectueux, les nerfs sont mis à rude épreuve. Mais l’aventure est belle.

Comme à quelque chose malheur est bon, les pannes sont toujours l’occasion de rencontres exceptionnelles, comme celle de Hart Fortenbery, ancien présentateur de télévision d’émissions paranormales, un des nombreux personnages insolites que Greg rencontre et décrit avec tant de passion.

Mais quand la transmission du VR lâche, l’aventure prend une toute autre allure.

Abandonné par ses partenaires qui refusent de partager la douloureuse, Greg continue seul jusqu’à Las Vegas, Los Angeles, San Francisco ou il décide de vendre son VR.

Août 2015, il est temps de rentrer en France et de reprendre le boulot.

Mais quand le virus prend, il ne te quitte plus. Fin Mai 2016, Greg obtient le PVT (Permis Vacances Travail) tant attendu et remet le cap vers le Canada. Nov 2016 à Juil 2017, Greg enchaîne les petits boulots à Québec ville, le village Valcartier, Isabelle la cafetière. Il travaille aussi 4 mois avec Canopée lit, une expérience dont il garde un souvenir inoubliable.

C’est la qu’il fait la rencontre de ODOT (One Day On Travel). que nous avons failli rencontrer aussi.

Tout comme nous, Greg suit aussi Family Coste, Ma Vie en Van, roulettes et sac a dos…c’est tellement le fun de se nourrir de rêves de voyage concrétisés.

Dans ses meilleurs souvenirs, Greg nous parle de New-York. Le bon plan: se garer a Staten Island et prendre le Ferry vers Manhattan, c’est gratuit. Aller voir le Chelsea Market près de la High line, Le mémorial Strawberry Fields et le Dakota building dans central park. Tout un programme pour une éventuelle 3eme visite de NY pour nous.

Greg nous raconte aussi l’ambiance toute particulière de Slab City, lieu de campement situé en plein désert près de Salton Sea, dans le sud-est de la Californie, où se retrouvent des squatteurs et des propriétaires de véhicules de loisirs de toute l’Amérique du Nord. Encore des rencontres insolites pour Greg.

Mais voilà, le PVT prend fin. Greg doit se remettre dans les cartons. Il a maintenant hâte de revoir sa petite famille et ses nièces qui lui manquent. Si vous êtes intéressés son van est actuellement en vente ici.

De nouvelles aventures en France l’attendent: peut-être Free-lance dans la photo… et pourquoi pas demander la Résidence Permanente pour revenir au Canada.

Et si on allait te faire découvrir le Mont-Tremblant après un bon dodo et un bon brunch? Greg et les Noll, toujours partants!On en profite qu’on n’est pas loin pour découvrir avec toi le Domaine Saint-Bernard.… et ses charmants écureuils et gourmandes mésanges.

Que de beaux moments passés ensemble! Au plaisir de te revoir Greg!

Bonne continuation dans la réalisation de tes rêves.

On reste connectés!

One thought on “Greg le photographe sous les ailes des Noll

  1. Pingback: Mont-Tremblant – Les noll ont deux ailes

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *