Les noll ont deux ailes

La chasse aux trésors aux îles Lamèque et Miscou

Après avoir participé au Tintamarre et visiter le village historique Acadien, nous quittons Caraquet pour prendre la direction des iles Lamèque et Miscou. Juste une dernière escale à la Boulangerie Grains de folie pour un petit en-cas de folie.

Nous avons encore trouvé une occasion de s’amuser, cette fois-ci avec une chasse au trésor. Nous allons ainsi de site en site à la recherche des trésors de ces îles. Il y en a 40 en tout repérés comme tel. Les réponses sont très faciles à trouver, un peu trop même.

Nous trouvons la 1ere réponse sur le panneau derrière l’église à côté de la vieille maison: A la fin du 19 eme siècle, elle faisait du bruit chaque soir: on apprend ainsi l’histoire de cette charrette mystérieuse.

Au parc écologique de la péninsule acadienne on apprend l’autre nom de la macreuse noir. Et ainsi de suite, on ne va pas vous donner toutes les réponses quand même!

Au sentier magique de sculptures, on découvre les 200 sculptures de bois.

Amusante cette église Ste Cécile de Petite-Rivière-de-l-ile, patronne des musiciens, aux couleurs rose bombon.

Même dans les églises, il y a les couleurs Acadiennes et une cage à homard! On arrête la chasse pour aujourd’hui, on finira demain. On rejoint notre camping La Vague. Il y a un vent à décorner les bœufs mais la vue est magnifique.

Situé sur le littoral de la magnifique Baie des Chaleurs, le Camping La Vague

offre un lieu idéal pour se promener tranquillement sur la plage, se baigner dans l’eau tempérée de la mer et observer les oiseaux.

Après avoir installé Tipi, nous avons hâte de rejoindre la Terrasse à Steve que nous avons repéré en arrivant et déguster des bons fruits de mer.

La Terrasse à Steve 

9650 Route 113, Miscou

https://www.facebook.com/La-terrasse-a-Steve/

Nous craquons pour l’assiette gourmande qui comprend moules, crabes, homard, pétoncles, sushis maisons et plus encore (52,50$)!

Ce matin, il pleut et vente. Corantin nous prépare le petit déjeuner à l’intérieur de Tipi. Et on reste cool à l’abri. Record battu c’est à 1h qu’on décolle pour poursuivre la chasse au trésor.

Premier arrêt au sentier des tourbières de l’ile Miscou. Nous parcourons la passerelle et lisons les panneaux d’interprétation expliquant la faune et la flore des tourbières. Super instructif.

On pousse jusqu’au cap pour admirer le magnifique phare de l’ile et découvrir l’histoire du navire enflammé.

La Baie des chaleurs est le nom donné par Jacques Cartier à cette baie non pas à cause de la température de l’eau mais à cause de la brume souvent observable au-dessus de l’eau. C’est à la magnifique plage de Miscou que nous obtenons cette réponse. Et c’est grâce à mon fils que je teste la température de l’eau de grès ou de force après avoir avalé un bon petit pique-nique.

*** À noter que l’entrée à la plage est gratuite.

A l’église de pigeon-hill, nous apprenons tout sur la cage à homard, en particulier, que le homard est pris au piège parce que son réflexe en cas de stress est d’ouvrir ses pinces. Il est alors trop gros pour pouvoir ressortir.

Et enfin, 1ere question mais dernière pour nous (LoL!) quel est le nœud le plus utilisé par les marins? Le nœud de chaise qui s’appelle aussi le nœud de bouline. (Je ne le savais pas)

Ca y est nous avons nos 9 réponses.  Et vous?

Pour participer à cette chasse au trésor, vous pouvez vous procurer une carte dans les centres d’information touristique, en ligne ou dans les commerces de la région. Il existe aussi un questionnaire pour les enfants qui doivent trouver des figurines.

Bonne chasse sur ces îles magnifiques!

 

One thought on “La chasse aux trésors aux îles Lamèque et Miscou

  1. Pingback: Le parc national de Kouchibouguac – Les noll ont deux ailes

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *