Les noll ont deux ailes

La clinique du voyageur

Il y a quelques temps, nous vous avions partagé l’info sur les vaccins pour le Vietnam et le Laos.

Aujourd’hui, on vous en dit plus car c’est fait!

Nous avons eu nos rendez-vous deux par deux, les yeux bruns dans un premier rdv, les yeux bleus dans un deuxième mais toujours avec Mona, la même très gentille infirmière de la clinique des voyageurs qui nous a tout expliquer … deux fois!
Récapitulons pendant que c’est encore frais dans ma tête.

Le Vietnam et le Laos comportent des zones à risques pour la malaria. Il est donc important de vérifier si votre itinéraire passe dans ces zones à risques. Pour le Laos, c’est simple c’est le Laos au complet qui est à risque, pour le Vietnam ce n’est qu’une partie.

La médication consiste à ingérer 1 comprimé de Malarone au milieu d’un repas, un jour avant d’arriver dans la zone à risque, pendant et 7 jours après le séjour en zone à risque. Nous repartons donc avec notre ordonnance.

Note: suite aux échanges avec le groupe les FAM (Familles Autour du Monde), il faut savoir que les effets secondaires sont importants.

Nous avons ensuite discuté des trois maladies suivantes:
le Zika, le Chikungunya, la fièvre dengue.

Elles sont toutes les trois transmises par les moustiques. Il n’y a aucun vaccin, ni traitement préventif pour ces maladies. Il faut utiliser les moyens qui permettent de ne pas se faire piquer par les moustiques:
– utiliser du chasse-moustiques (DEET 25-35%)
– porter des vêtements qui couvrent la peau
– se vêtir de couleur claire
– dormir dans des zones bien protégées, utiliser des moustiquaires imprégnées de chasse moustiques.

Pour les maladies suivantes, nous sommes déjà vaccinés:

  • Hépathite B
  • Tetanos, Diphtérie, Coqueluche

Pour les suivantes, un rappel est nécessaire

  • Hépathite A (pour tous)
  • Polio (pour Florian et Corantin seulement)

Pour la fièvre typhoïde qui s’attrape par la consommation d’aliments ou d’eau contaminés, nous choisissons le vaccin par voie orale sous forme de capsule, valable 7 ans plutôt que l’injection valable 3 ans. On ne sait jamais, si on décidait de revenir en Asie pour visiter la Thaïlande et le Cambodge!

D’après Mona, le risque de Choléra est faible. Ne pas boire l’eau du robinet même pour se brosser les dents. Il existe des capsules pour purifier l’eau qui s’achète dans les magasins de voyage ou de sport. Sinon, en faisant bouillir l’eau 1 minute à gros bouillons, on est ok.

Pour la rage, on évitera de se faire mordre ou lécher par un chien enragé! A savoir, au cas où cela arrive, il faut laver la plaie à l’eau savonneuse pendant au moins 20 mn.

On garde le meilleur pour la fin, avec l’encéphalite japonaise. Encore une maladie qui se transmet par ces foutus moustiques. Elle est plus rare, mais plus grave. Tenez-vous bien, le vaccin coute 255$ et il faut deux injections. Faites le compte, à 4, ça nous couterait plus de 2000$. Vous me direz la santé n’a pas de prix. Mais on s’est gardé une petite gêne, pour y réfléchir à deux secondes.

Vous êtes-vous fait vacciner contre l’encéphalite japonaise pour un voyage au Vietnam et Laos?

Note: suite aux échanges avec le groupe les FAM (Familles Autour du Monde), on comprend que les avis sont partagés. Si vous voulez tous savoir, allez-voir ici. Semble quand même que le risque soit faible. Il y a quand même de fortes chances qu’on ne fasse pas le vaccin.

Juste pour les rappels Hépatite A, fièvre typhoïde et Polio, on s’en tire pour 841$ pour nous 4. Et il nous reste la Malarone, l’Azithromycine (en cas de diarrhée importante) et le Pedialyte (pour réhydrater) à acheter.

En cadeau, nous avons la liste pour la trousse de premiers soins.

Faut être motivés pour partir quand même!

Au moins nous nous serons bien informés.!

Vivement le voyage!

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *