Les noll ont deux ailes

Le Cercle d’Or

Le Circuit du Cercle D’Or est l’une des excursions les plus populaires nous permettant de visiter les plus grandes merveilles naturelles de la côte sud-ouest de l’Islande.

On a débuté le circuit par le cratère de Kerio en Islandais Kerið. C’est un cratère volcanique occupé par un lac de cratère. C’est un des nombreux lacs de cratère dans cette région, formés lors de mouvement de terrain, mais il est celui dont le rebord parfaitement visible est demeuré le mieux préservé.

 

img_0046Le rebord du cratère, comme les autres roches volcaniques des environs, est composé de roches volcaniques rouges plutôt que noires. Le cratère fait environ 55 mètres de profondeur, 170 mètres de largeur et 270 mètres de longueur. Son âge est estimé à 3 000 ans, c’est-à-dire seulement la moitié de celui de toutes les autres formations volcaniques aux alentours.

On s’est ensuite arrêté à la chute de Faxi.

 

img_0074Pour poursuivre vers les chutes de Gullfoss considérées parmi les plus belles du pays. On ne les voyait pas de l’arrêt, ou on a pris du temps dans la boutique à prendre un café. Quand on a réalisé qu’il y avait quelque chose de magnifique, on avait plus beaucoup de temps. Obligé de faire les photos au pas de course ! Dommage ! Mais on en a pris plein les yeux quand même.

 

img_0098On a poursuivi ensuite notre circuit vers la célèbre zone thermale de Geysir avec ses nombreuses sources chaudes. img_0134Cette fois-ci, on ne s’est pas trompé, on a gardé notre temps pour la visite. La bouffe, on l’a avalé au lance pierre et du finir le yaourt dans le bus ! Ah si on avait notre voiture, on prendrait un autre rythme !

 

img_0162

On a fini par la visite du Parc National de Thingvellir, idéal pour les amateurs d’histoire et de géologie. Là c’est pas nous qui sommes arrivé les derniers. Si j’avais su, j’aurai regardé le dernier point de vue au lieu de le skyper de peur d’arriver encore les derniers!

 

img_0220Inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco, le parc national de Thingvellir, mérite le détour pour son impressionnante faille tectonique à ciel ouvert, lieu de rencontre des plaques américaine et eurasienne.

img_0197

img_0031

 

http://www.thingvellir.is/english.aspx

Thingvellir (graphie islandaise : Þingvellir, de Þing, parlement et vellir, plaine) est un haut lieu de l’histoire islandaise : un des plus vieux parlements du monde (l’Alþing) y fut fondé dès 930 et la République d’Islande y fut déclarée le 17 juin 1944, le jour du 133e anniversaire de la naissance de Jón Sigurðsson, leader des mouvements pacifistes pour l’indépendance de l’Islande au XIXe siècle.

L’Althing , assemblée plénière représentant l’ensemble de l’Islande s’est tenu à partir de 930 et jusqu’en 1798. Durant une session annuelle qui durait une quinzaine de jours, l’assemblée élaborait des lois, conçues comme des pactes entre hommes libres, et réglait les différends. Pour la population islandaise, l’Althing est un lieu aux profondes résonances historiques et symboliques.

Þingvellir est situé au sud-ouest de l’Islande dans une région qui a, depuis 1928, le statut de parc national. Le parlement en lui-même se trouve à l’ouest de la plaine, au bord du lac Þingvallavatn, le plus grand lac naturel de l’île. Le fleuve Öxará passe par le parc national et forme une chute intéressante dans la gorge Almannagjá : l’Öxaráfoss.

 

img_0233Þingvellir est une plaine d’effondrement, ou graben, située à la divergence des plaques tectoniques américaines et européennes. Des fissures, comme, par exemple, l’ Almannagjá sont clairement visibles dans le paysage, créant des gradins naturels dans la roche basaltique. Ces mouvements sont aussi la source de tremblements de terre assez nombreux et parfois une activité volcanique se manifeste par l’augmentation de la température des eaux de la rivière avoisinante.

Le parc national de Thingvellir, frontière entre la plaque américaine et la plaque européenne.

Pour terminer en beauté cette magnifique journée … Tout le monde en parle. On l’a trouvé … Saegreifinn – The Sea Baron près du port, leur soupe au homard est à tomber! Je comprendrai plus tard que c’est de l’écrevisse qu’on trouve au fond du bol !

 

img_20151112_144552Suivi d’une brochette de coquille Saint-Jacques et d’une escalope de requin, assis sur des bidons étanches, dans un décor surnaturel… C’était Surréaliste !

img_20151112_150843img_20151112_150926IMG_20151112_150843

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *