Les noll ont deux ailes

Le Parc des Arches

2 août 2016 –  Arrivée au Parc des Arches

Aujourd’hui, on reprend la route vers la ville de Moab, porte d’entrée idéale pour la découverte de quelques grands parcs américains dont le parc des Arches. Nous retenons le conseil d’Authentik USA de manger à Quesadilla Mobilla, un food truck à ne pas manquer.IMG_9397 (Copier)

On choisit de ne pas faire le parc de Canyonlands et de se concentrer sur Arches National Park.

On adore l’idée de jouer à l’aventurier de l’arche perdue en passant sous quelques-unes des 2000 arches naturelles d’arches National Park dont 90 est ouvertes au public.

Ce petit parc (305 km2) est l’un des plus étonnants du pays. La nature y a façonné au fil des millénaires des paysages somptueux, marqués par la présence du plus grand nombre d’arches de pierre au monde. Courtes ou longues, massives ou effilées, elles côtoient rochers suspendus, cheminées de fées vertigineuses. Un paysage surréaliste, que nous explorons en deux temps, d’abord en voiture la première journée puis lors d’une rando la deuxième journée.

L’entrée du parc est 5 miles au nord de Moab, sur le côté de la route 191.

http://www.nps.gov/arch/index.htm

Comme son nom l’indique, ce parc national est le royaume des arches naturelles de grès (il en compte près de 2 000 !). Après avoir passé la seule et unique entrée du parc et pris les renseignements au visitor center, rempli les bouteilles d’eau, nous suivons la longue route qui mène au coeur du parc, à la recherche des arches.

Très vite les décors impressionnent, notamment lorsqu’on arrive à Park Avenue Viewpoint  Pas d’arches mais des falaises superbes, une roche rouge aux formes à la fois atypiques, et pourtant si proches de l’imaginaire collectif, ces fameux décors de western qui ont notamment servis au film Thelma et Louise, entre deux rangées de lames de grès rouge aux faces parfaitement lisses et verticales.  IMG_9421 (Copier)Quelques centaines de mètres plus loin, à Courthouse Tower la magie des roches se poursuit.

Et on enchaine, avec le rocher évocateur des Three Gossips (les “trois commères”) ou le célèbre Balanced Rock (0,5km de rando), cette étrange formation où un énorme rocher semble tenir par on ne sait quelle miracle en équilibre sur un rocher fin.. IMG_9446 (Copier)On randonne ensuite vers Double Arch (1,6km) et The Windows (1,6km), deux arches côte à côte comme deux yeux aveugles dans la falaise qui offre une vue impressionnante sur le parc.IMG_9540 (Copier)

Nuit au sublime Devils Garden Campground : www.recreation.gov aménagé à 29 km du Visitor center car il affiche complet longtemps à l’avance, Pas de douche ni d’électricité, mais cela nous a semblé vraiment accessoire au regard du lieu et du dépaysement procuré par le lieu.

https://milesandlove.com/etats-unis/arches-national-park

3 août 2016 – Parc des Arches – 2eme

Ce matin, déjeuner tôt et départ pour la randonnée vers 8h45.

On a choisi la randonnée Devils Garden parce qu’on peut y aller sans le VR. Le combinée Primitive Trail at Devils Garden fait 11,6km, l’un des trails les plus longs du parc

Seuls Jean-Luc, Cécile et Florian les éclopés des chevilles, la suivront. IMG_9636 (Copier)Le reste de la troupe, partis devant, sait juste qu’ils ont mis 45mn de plus, mais ne sait pas où ils sont passés en faisant du hors-piste. On ne s’est jamais retrouvé à Dark Angel puisqu’ils n’y sont pas allés).IMG_9655 (Copier)

On a tous vu Landscape Arch (96 m !), défiant la pesanteur la plus grande arche du mondeIMG_9613 (Copier) et Double O’ArchIMG_9490 (Copier)

Toutes ces arches seront de joyeux terrains d’escalade.IMG_9498 (Copier)

On ne fera pas ni Fiery Furnace, une randonnée en labyrinthe entre les falaises, les pics et les canyons étroits qui nécessite d’être accompagné d’un ranger (plus de place), ni Delicate Arch, symbole de l’Etat de l’Utah. Il faudra revenir!

4 août 2016 – Départ du Parc des Arches

En quittant le parc, depuis Moab, nous empreintons la Scenic Byway 128, l’une des plus belles d’Utah, en longeant la rivière Colorado. Magnifique. Le temps ne se prêtait pas à la baignade, et  avec la force du courant, grossie par les dernières pluies tombées la veille  mais les nombreuses plages faisaient envie.

Cette route spectaculaire remonte le long du fleuve mythique sur environ 28 miles, se faufilant dans un corridor tonitruant aux gigantesques falaises flamboyantes. On peut se baigner dans la rivière, à condition de le faire sur des sites où il n’y a pas de courant, et de rester proche du bord évidemment.

Grandiose!

Une dizaine d’aires de camping primitives sont disséminées le long du Colorado, au bord de la route. IMG_9741 (Copier)

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *