Les noll ont deux ailes

Mission 7 : La production d’énergie

L’idéal du point de vue énergétique serait bien sur l’autonomie complète pour plus de résilience. Mais cette solution sera forcément économiquement plus difficile.

Il s’agirait alors d’installer des panneaux solaires tout en restant connecter à Hydro Québec avec ou sans batteries pour le stockage et une plus grande résilience.

Au Québec, le coût de l’électricité produite par Hydro Québec est le moins élevé au monde.

Le retour sur investissement est donc beaucoup plus grand (25 ans) qu’en France par exemple ou c’est 7 ans. Malgré tout, les coupures existent et on peut se demander avec l’augmentation des températures si les coupures dues à la glace ne vont pas se multiplier.

Le meilleur compromis serait d’être relié au fournisseur et de pouvoir inverser le flux en période de surproduction sans investir dans des batteries.

Bref ici ce sera une question de budget. Certainement le premier poste qu’on éliminera si on dépasse l’objectif global.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *